Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

maudguillen.overblog.com


"Tous les matins du monde" de Pascal Quignard

Publié par Maud GUILLEN sur 29 Janvier 2013, 19:18pm

"Tous les matins du monde" de Pascal Quignard

Nouvelle, court roman, roman historique, entre autre, cette œuvre à de multiples facettes comme une perle irrégulière. Ca tombe bien puisque c’est un hommage au baroque, à sa musique, à son art. Tous les matins du monde a été écrit pour le cinéma, grâce au désir d'Alain Corneau, regrettable cinéaste français, de faire un film sur la musique. Une passion qui anime aussi Pascal Quignard, lui qui, violoncelliste, a fondé le Festival d'opéra et de théâtre baroques de Versailles.

C'est par l'emprunt de fragments biographiques de deux musiciens baroque de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle que va naître le livre. Vous connaîtrez plus probablement Marin Marais que Saint Colombe car le premier finira pas jouer sous les rayons du roi Soleil, tandis que l'autre jouera toute sa vie dans l'ombre de sa "vorde". Vous n'avez encore rien vu car le récit met sans cesse les deux personnages en opposition, soit par leurs tenues vestimentaires, soit par de violents conflits.

L'histoire commence par la mort de Mme de Saint Colombe, elle se poursuit avec Mr de Saint Colombe, aussi veuf qu'austère, et ses deux filles, Madeleine et Toinette. L'histoire rebondira par la rencontre décisive et bouleversante de Saint Colombe et de son jeune et ambitieux élève Marin Marais. Comment Saint Colombe, enfermé, seul, dans sa cabane durant des heures entières à jouer de sa viole, puisse-t-il mener une vie "passionnante"? Que peut-il bien y avoir de si passionnant entre les quatre murs en bois de sa "vorde", qui plus est, au fond de son jardin? C'est ce que se demanderont Marin Marais et d'autres... Comme tous les sujets que Pascal Quignard touche, l'initiation musicale de Marin Marais est une tragédie, finissant sur le soleil levant, source d'espoir et de renouveau. "Tous les matins du monde sont sans retour" les journées se meurent sans cesse dans la pénombre mais chaque aube est une renaissance pour l'homme. La plume de Pascal Quignard est une véritable hymne à la langue française. Lire Pascal Quignard, c'est en retenir après coup, des phrases frappantes de beauté.

Guillaume Depardieu en Marin Marais

Guillaume Depardieu en Marin Marais

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents